vendredi 21 décembre 2018

LES OEUFS...ROS DE LA POULE

Chroniques Ordinaires de la Crédulité




















LES ŒUFS…ROS DE LA POULE

 Il y a retour d’affection et retour d’affection.
Des femmes, et des hommes, sont prêts à payer parfois des fortunes pour le retour du, ou de la partenaire qui s’est tirée…Voici le cas, peu banal, d’un retour d’affection pour des euros

Turqueries des souks pour des sous
Le titre du billet pourrait vous choquer, alors qu’il caractérise l’information essentielle à retenir de ce retour d’affection assez particulier. En général le retour d’affection concerne toutes les simagrées imposées, à celles et à ceux, prêts à payer des sommes parfois colossales pour faire revenir une, ou un partenaire, ayant abandonné l’autre. Dans le cas des œufs…ros de la poule, l’affaire ne concerne exclusivement que le retour des euros, et rien d’autre. Le partenaire, puisqu’il s’agit d’un homme, peut aller se faire pendre, ou se faire empapaouter si cela lui chante. Seule sa capacité à restituer l’argent constitue l’objet du retour. Argent, mon amour inconsolable. Mais quand reviendras-tu ? Mais au moins le sais-tu ? Car tous les jours qui passent ne se ressemblent plus, chanterait Barbara.

Cette histoire, peu ordinaire, concerne les mésaventures d’une femme en mal d’affection, dont ni l’âge, ni non plus la beauté, ne sont précisés. En janvier 2017 cette femme nouait une relation avec un arabe. Un turc plus précisément. Ce détail est dépourvu de considération raciale. S’il avait été auvergnat, breton ou corse, l’information restait la même. Il s’agit uniquement de localiser, et de typer une identité. Ce turc, donc, se présentait avec le profil d’un architecte employé dans une importante société de construction de son pays. En tout cas ce n’était pas Vinci. Quelque soit son statut social, il avait toutefois des problèmes récurrents de liquidité et de trésorerie. Pour se l’attacher, la femme en mal d’affection, optait pour la corruption. Elle lui adressa 600 euros en paiement express Western Union. Douze autres versements suivirent jusqu’à totaliser la somme de 71 966 euros. Le turc, jamais rencontré en réel, lui fit alors je grand jeu «mon amour, ma chérie, mon cœur, ma biche». Des mots, chantait Dalida dans Paroles Paroles avec Alain Delon. Jamais vu, jamais baisé ensemble, et déjà tellement familiers. Le partage d’une passion commune, les réunissait tous les deux dans le même état d’esprit œcuménique d’unisson exalté. Ils communiaient tous les deux dans «l’amour de l’argent». On observe le même cinéma tapageur sur les sites de voyance animés en Tunisie par exemple. Les animatrices sautent au paf, en deux temps trois mouvements, avec des déclarations enflammées, à faire rougir une caserne de pompiers, avant l’incendie, tellement elles sont explicites de salacité dans l’expression de leurs désirs lubriques. Puis, en janvier 2018, la relation tournait brusquement court, lorsque la généreuse bienfaitrice demanda le retour de l’argent «prêté». La magie de la communion dans l’euro s’estompait subitement, sans qu’une crise à la bourse n’alarme l’épargnant. Plus personne au bout du fil de l’internet en turquie. Erdogan n’était pour rien dans l’expression de ce silence, tout d’abord monétaire. Le présumé architecte turc préférait garder pour lui les œufs…ros, au lieu de les rendre. Une passion excessivement dévorante. Exclusive. Obsédante, sourde aux appels lancés d’Europe, «mon argent s’appelle revient». Entre eux deux la mare nostrum ne faisait pas le poids.

La femme portait plainte, en essuyant un classement du parquet au motif « aurait dû faire preuve de plus de discernement, et se montrer plus méfiante ». Mais en contestant l’avis du procureur, la «poule aux œuf…ros» parvenait à convaincre de l’éventualité d’une escroquerie avec abus de confiance à son encontre. La généreuse prêteuse, sans écarter l’éventualité de sa «naïveté», est victime d’une tromperie. La relation nouée était financièrement affective. Adulation commune du pèze. Au nom du pèze et du saint grisbi serait le premier commandement de cette religion. Notre pèze qui est en Turquie, que ton nom soit sanctifié à la bourse d’Ankara. Un juge  est donc commis pour mener une instruction sur cette turquerie financière. C’est une illustration de l’article 113-7 pénal. Lorsqu’une infraction, comportant un temps d’incarcération, est commise hors du territoire national, sur une victime Française, Le droit pénal Français est compétent pour en connaître et en juger. Ce privilège de juridiction tient au fait que la France était, autrefois, historiquement, la première nation du monde. Avec les Françaises, et les Français, il est préférable de «faire gaffe» où l’on met les pieds, quand on veut serrer leur argent.



Fédération Américaine des Voyants et Médiums Certifiés®™
Organisme de bienfaisance déclaré incorporation le 23/12/2016 à New York C397197 California New York
L’AFCPM FAVMC diffuse gratuitement l’information sur les activités des divinateurs astrologues-voyants afin que le consommateur soit normalement informé et raisonnablement attentif et avisé vis-à-vis d’un bien ou d’un service.

The purposes to be pursued in this state are:
Helping, by free advices of counter intelligence, psychics, mediums, and astrologers victims and others victims of various forms of mental frauds. Using for that any kind of communication system. Help for people who needed The Shadow Walking.
Enregistrement inpi N°16 4 609 207 21/10/2016 CEO claude Thebault Plento 26-6 Kaunas 45400 Lituanie
Adresse électronique afcpm-favmc@astroemail.com  )370 65867382
L’AFCPM informe gratuitement les victimes des voyants, des médiums et des astrologues, ni frais de dossier, ni cotisation d’adhésion, ni honoraires, ni dépens, ni demande de dons, ni quête